Jérôme Le Maire

Jérôme Le Maire

Réalisateur, Scénariste

Né à Liège en 1969, Jérôme le Maire est réalisateur, scénariste et cameraman.

Il commence sa carrière en réalisant plusieurs courts métrages de fiction : Meilleurs voeux (co-réalisé avec Vincent Lannoo en 1994), Salutations distinguées (1995) ; un docu-soap diffusé sur Canal+ : Le belge été (2001) et plusieurs documentaires dont Un jour une vie (2002) et Volter ne m’intéresse pas (2003).

Suite à cela, Jérôme le Maire s’installe avec sa famille dans une palmeraie isolée au sud du Maroc. Il en revient en 2006 avec le film Où est l’amour dans la palmeraie ? (2007).

En 2012, Jérôme le Maire écrit et réalise le long métrage documentaire intitulé Le thé ou l’électricité. Ce film a reçu une trentaine de récompenses et a en outre été nominé aux 2012 AIBs, international Awards for factual TV, ainsi qu’aux European Awards Academy.

En 2013, Jérôme le Maire signe un long métrage de fiction Le grand’tour, sorti en salles en Belgique et France.

Fin 2016, Jérôme le Maire a sorti son dernier film long métrage documentaire Burning out - Dans le ventre de l’hôpital, film sur l’épuisement professionnel, qui a remporté le Magritte du meilleur film documentaire.

 En savoir plus (sire de Laplateforme)

En savoir plus (site de Cinergie)

Filmographie

Pendant 2 ans, le réalisateur belge Jérôme le Maire a suivi les membres de l’unité chirurgicale dans l’un des plus grands hôpitaux de Paris. Ce bloc opératoire ultra-performant fonctionne à flux tendu : 14 salles en ligne ayant pour objectif de pratiquer chacune huit à dix interventions par jour.

L’organisation du travail, bien qu’extrêmement sophistiquée, est devenue pathogène. Le personnel médical et paramédical courbe l’échine. Stress chronique, burn-out, et risques psychosociaux gangrènent l’hôpital. Chirurgiens, anesthésistes, infirmiers et aides soignants, mais aussi cadres, gestionnaires, et directeurs sont pris dans une course effrénée qui semble sans fin.

Consciente de ce problème, l’administration a commandé un audit sur l’organisation du travail afin de tenter de désamorcer le début d’incendie.

Burning out est une plongée au cœur du travail et de ses excès, quand il y a surchauffe et que l’embrasement menace. Il veut comprendre l’incendie contemporain, ce trouble miroir de notre société, qui affecte celle-ci jusque dans ses hôpitaux.

Voir le film sur Laplateforme.be

Ifri est un petit village perdu et enclavé au fin fond du Haut Atlas marocain. Pas de route ni de piste, pas d’école, pas de téléphone, pas d’eau courante, pas de poste, pas de police, pas d’hôpital et …pas d’électricité non plus. Rien que quelques noyers au milieu de champs accrochés à la montagne et trois cents habitants qui les cultivent de façon ancestrale.

Dans ce huis clos, rien ne semble avoir bougé depuis des siècles. Le temps parait suspendu.

Et pourtant, un jour débarque dans le village une équipe de l’Office National de l’Electricité qui vient fièrement annoncer à Ifri de grands changements : l’arrivée prochaine de l’électricité !

Mais les villageois ne veulent pas de cette « nouveauté » qu’ils ne sauraient d’ailleurs pas se payer. Ils veulent une route, le cordon ombilical vital sans lequel ils seront toujours dans un état de survie.

Ils ne le savent pas encore (et le spectateur s’en rendra doucement compte), mais Ifri est déjà soumis à l’impitoyable loi de l’offre et de la demande. 

Suivant l’histoire épique de cette petite communauté durant plus de trois années, saison après saison, le réalisateur dévoile patiemment les contours de la toile qui se refermera inexorablement sur les habitants d’Ifri.

Sous nos yeux se dessine le visage d’une implacable modernité, à laquelle ce petit village va être relié par les câbles de l’électricité.

Voir le film sur Laplateforme.be

Un week-end du mois d'août, une fanfare amateur emmenée par son président s'est donné rendez-vous sur la place d'un petit village ardennais. Ils sont 10 hommes, dans la quarantaine, 10 amis. Ils ont décidé de se rendre au "carnaval du monde" de Stavelot qui n'a lieu qu'une fois tous les dix ans. une belle occasion de sortir le drapeau en somme. Initialement, le projet de randonnée ne comportait qu'une seule étape, mais l'ivresse est trop forte et trop belle et les 10 camarades décident de la prolonger, parcourant des centaines de kilomètres et traversant toutes les routes et le président, qui semble ailleurs, n'a visiblement pas l'intention de s'arrêter...

En savoir plus sur Cinergie.be

Jérôme a fait le choix de quitter sa vie européenne et s’est installé depuis deux ans avec sa femme et ses deux filles dans une palmeraie isolée du sud du Maroc. Il forge son expérience dans un pays étranger et s’immerge dans une culture qui n’est pas la sienne. Au coeur de cet univers traditionnel musulman, une question le hante : « où est l’amour ? ».

Voir le film sur Laplateforme.be