Samuel Tilman

Samuel Tilman

Auteur, réalisateur et producteur.

Comme réalisateur, il a entre autres signé deux ambitieux docu-fictions : la série documentaire « Kongo » (2010 – vendue dans plus de quinze pays) et « Le dernier Gaulois » (3,5 millions de spectateur sur France 2 en décembre 2015 – premier prime-time docu-fiction en motion-capture de l’histoire de la chaîne).

En fiction, ses courts-métrages Voix de garage et Nuit-Blanche (Magritte 2011) ont récolté plus de trente récompenses à travers le monde. Son premier long-métrage, Une part d’ombre, est sorti en Belgique en mars 2018 (une dizaine de ventes internationales et une quinzaine de festivals à ce jour).

Comme producteur, il a entre autre accompagné les premiers films de Joachim Lafosse (Ca Rend Heureux), François Pirot (Mobile Home), Vanja d’Alcantara. Avec sa société Eklektik Productions, il a produit, en une décennie, plus de quarante films.

Comme auteur, il cosigne scénarios, spectacles et chroniques, avec entre autres Joachim Lafosse (Ca rend heureux), Fabrizio Rongione (stand-up, « Café serré » sur la Première), Thomas Gunzig et Charlie Dupont (cérémonie des Magritte du cinéma)

Il a signé diverses mises en scène pour le théâtre et, depuis six ans, pour les Magritte du cinéma. En 2018, il a réalisé les capsules vidéo humoristiques des Magritte et des Machins.

 

Samuel Tilman - Filmographie

2017 : Une part d'ombre (fiction - 90 min)

David est un jeune père de famille comblé : une femme qu'il aime, deux jeunes enfants adorables, une bande de potes soudée avec laquelle ils partent en vacances en tribu. Mais au retour de leur dernier séjour dans les Vosges, David est interrogé par la police dans le cadre d’un meurtre. Rapidement, l’enquête établit que David, sous des dehors irréprochables, n'avait pas une vie aussi lisse que ce qu'il prétendait. Même si Noël, son meilleur ami et Marco, son avocat, le soutiennent sans conditions, le doute se propage et des clans se forment.

 

2015 : Le dernier gaulois (animation - 90 min)

Oubliée, fantasmée, mythifiée, la Gaule n'est pas celle qu'on imagine. Il est temps de découvrir son vrai visage. En 90minutes et grâce aux prodiges de l'animation, cet ambitieux docu-fiction lui redonne vie. En s'appuyant sur les découvertes récentes de l'archéologie, les narrations croisées du guerrier gaulois Apator et d'une voix de la connaissance portant les séquences documentaires font renaître la mystérieuse civilisation gauloise.

2014 : Comme une envie de moustache (documentaire - 53 min)

Sous le nez des hommes, en collier, en porte-clés : la moustache revient en force… Cette renaissance est-elle récente ? À la manière d’une enquête agrémentée de nombreux témoignages de moustachus, de spécialistes du poil et d’images d’archives, le réalisateur explore la destinée de la moustache. Titillé par l’envie de la porter, il propose un regard joyeusement décalé sur la virilité contemporaine.

2010 : Nuit blanche (fiction - 20min)

À la tombée de la nuit, une cordée d’alpinistes est piégée par la tempete en haute montagne. A leur tête, une jeune fille, Ariane. Un peloton de secours en montagne est envoyé à leur recherche. La seule personne en contact avec le groupe est un gendarme, Serge, qui tente par téléphone de les rassurer et de les aider à se protéger du froid. La tempête ne faiblit pas et Serge réalise progressivement qu’il n’arrivera peut-être pas à leur faire passer la nuit…

2007 : Voix de garage (fiction -17 min)

Marco et Eva se sont donné rendez-vous dans une cour de garages pour partager les restes matériels d’une relation commune. Mais la séparation n'est pas vécue de la même façon de part et d'autre et les attentes relatives à cette dernière rencontre diffèrent fondamentalement.

2006 : Ca rend heureux (fiction - 85 min)

abrizio, cinéaste au chômage, est assailli par les déboires: menacé de radiation par le chômage, égaré dans son couple, confronté à l'échec commercial de son premier film… 
Avec l'énergie du désespoir, il décide de tourner un nouveau film, fauché, "sauvage", inspiré de son quotidien et de l'expérience de ses proches. 
Autour de l’enthousiasme de Fabrizio naît une solidarité créatrice. Toutefois, son désir de mêler réalité et fiction, et le plaisir qu’il prend à troubler les pistes, ne laisseront pas ses partenaires indemnes…

 

2004 : Mfumu Matensi (documentaire - 54 min)

Victor Mertens, Mfumu Matensi de son nom congolais, est le plus vieux missionnaire jésuite blanc encore en vie au Congo. Il y vit depuis près de soixante-cinq ans. La vie de Victor synthétise les rêves et les désillusions du projet missionnaire belge. Mfumu Matensi est le point de vue d’un jeune homme sur le destin hors du commun d’un des derniers témoins de sa génération.