Détail d'une actualité

4 films belges sélectionnés au Festival du Film de Locarno

Locarno accueillera cette année 4 films belges : une fiction, un documentaire et deux courts métrages.

 

Adoration, troisième volet de la trilogie ardennaise de Fabrice Du Welz sera présenté sur prestigieuse Piazza Grande.

Le film raconte l’histoire de Paul, un jeune garçon solitaire de 14 ans. Sa mère est femme de ménage dans une clinique psychiatrique. Son père les a quittés il y a déjà très longtemps. Une nouvelle patiente arrive à la clinique. Elle s’appelle Gloria, une jeune adolescente du même âge que lui, trouble et solaire. Paul va tomber amoureux fou. Si amoureux qu’il va s’enfuir avec elle, loin du monde des adultes, pour rejoindre le « havre de paix » décrit par Gloria : la maison de son grand-père, sur la côte de granit rose en Bretagne. Adolescents à la dérive, fuyant ce monde qui les effraie, rassurés par la douce présence du murmure du fleuve, les voici embarqués vers un pays où l’on n’arrive jamais…

Adoration est produit par Panique!, en coproduction avec Savage Films, One Eyed, Scope, la RTBF, Voo et BeTV. Avec le soutien du Centre du Cinéma et de l’Audiovisuel de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Eurimages, le VAF, Wallimage, la Région de Bruxelles-Capitale, le Tax Shelter du Gouvernement fédéral belge.

Le film sortira en Belgique chez Imagine Film Distribution et en France chez The Jokers. Adoration est vendu à l’international par Memento Films.
 

Overseas, deuxième long métrage documentaire de la réalisatrice Sung-A Yoon après Full Of Missing Links, concourra dans la section Cineasti del Presente. Le film s’attache au sort de femmes qui, chaque année aux Philippines, sont déployées en masse à l’étranger comme aides ménagères ou nounous. Elles laissent souvent derrière elles leurs propres enfants, avant de se jeter dans l’inconnu. Dans un centre de formation au travail domestique, comme tant d’autres aux Philippines, un groupe de candidates au départ se préparent au mal du pays et aux maltraitances qui pourraient les atteindre. Lors d’exercices de jeux de rôles, les femmes se mettent tant dans la peau de l’employée que des employeurs. Aux abords de la fiction, Overseas traite de la servitude moderne de notre monde globalisé, tout en révélant la détermination de ces femmes, leur sororité et les stratégies mises en place face aux épreuves que leur réserve l’avenir.

Overseas est produit par Iota Production, en coproduction avec les Films de l’Oeil Sauvage, Clin d’Oeil Film, Michigan Films, le CBA. Avec le soutien du Centre du Cinéma et de l’Audiovisuel de la Fédération Wallonie-Bruxelles, BETV et CANVAS.

Le film est vendu à l’international par Cat & Docs.

 

Deux courts métrages seront également en lice dans le concours international Pardi di domani.

Manon Coubia, déjà lauréate du Padino d’Oro en 2016 avec L’immense retour, revient au festival présenter son nouveau film, Marée, dont l’action se situe également en montagne. sur les pistes de ski désertes, la virée nocturne des dameuses se prépare. Antoine rejoint son équipe. Au beau milieu du monde démarre le ballet hypnotique des machines. Soudain la montagne gronde...

Marée est produit par VOA Films en coproduction avec El Films et Carthage Films (France) et avec le soutien du Centre du Cinéma et de l'Audiovisuel de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Egalement en compétition, Notre territoire, court métrage documentaire réalisé par Mathieu Volpe : Quand je suis arrivé à Rignano, les habitants du Ghetto m’ont dit : « Il ne faut pas garder des images de nos vies dans ces maisons précaires. Tu ne dois pas montrer ce désespoir, il ne t’appartient pas ». La misère du Ghetto, c’est la première chose que j’ai vue, la première chose que j’aurai voulu montrer.

Le film est produit par Luna Blue Film en coproduction avec Atelier cinéma - GSARA asbl. Avec le soutien du Centre du Cinéma et de l'Audiovisuel de la Fédération Wallonie-Bruxelles et de la bourse d'aide au développement de la Scam.
 

Enfin, dans la Compétition long métrage, on trouve La fille au bracelet de Stéphane Demoustier, coproduit en Belgique par Frakas Production avec le soutien du Centre du Cinéma et de l'Audiovisuel de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Le film raconte l’histoire de Lise, 16 ans, accusée d’avoir assassiné sa meilleure amie. Alors que le procès débute, ses parents sont à ses côtés pour la soutenir. À mesure que sa vie intime est dévoilée à la cour, la vérité devient difficile à discerner. Qui est réellement Lise ? Connait-on vraiment ceux qu’on aime ?

Produit par Petit Film, le film est vendu à l’international par Charades. Il est distribué en Belgique par Cinéart et en France par Le Pacte.

Fondé en 1946, le Festival du Film de Locarno est l’un des plus anciens festivals de cinéma au monde. C’est un festival de cinéma consacré au cinéma d'auteur qui se déroule chaque été dans la ville suisse italienne de Locarno. Créé dans le but de dénicher les nouvelles tendances, le festival de Locarno a souvent reconnu avant les autres le génie de jeunes réalisateurs qui, par la suite, se sont imposés comme les chefs de file de leurs générations. Cette année, la 72ème édition se tiendra du 7 au 17 août 2019.