Détail d'une actualité

Eurimages : les résultats de la 117ième réunion du Comité de Direction

La 117ème réunion du Comité de Direction du Fonds Eurimages s’est tenue à Paris du 13 au 16 décembre 2009. Parmi les 13 projets choisis figurent 5 coproductions belges (3 majoritaires et 2 minoritaires).

 

"Allez Eddy" de Gert Embrechts

Il s’agit du premier long métrage de cet ancien assistant-réalisateur notamment de Frank Van Passel et Peter Greenaway. Le film raconte l’histoire d’un jeune garçon prénommé Freddy qui rêve d’égaler son héros Eddy Merckx. Lors de l’inauguration du premier supermarché de la région, une course cycliste pour jeune est organisée. D’un un budget estimatif de 2.862.279 EUR, le projet est une coproduction entre la Belgique (Ciné Cri de cœur, 54%) et les Pays- Bas (Bosbros Film, 46%), avec notamment Peter van den Begin dans le rôle du père. Le projet a reçu la somme de 320.000 EUR.


"Het zigzagkind" de Vincent Bal

C’est le 3ème long métrage du jeune et talentueux réalisateur du fameux “Minoes”. D’un budget de 5.399.052 EUR, le film, inspiré du célèbre roman de David Grossman, est une coproduction entre les Pays- Bas (Isabella Films, 75%) et la Belgique (Prime Time, 25%). C’est l’histoire du jeune Nono Feierberg, qui rêve de ressembler à son père, le légendaire inspecteur Jacob Feierberg, le meilleur du pays. Le projet a reçu la somme de 550.000 EUR.


"Zuurstof" de Hans Van Nuffel

Ce premier long métrage d’un devis de 1.585.226 EUR est une coproduction entre la Belgique (A private View, 80%) et les Pays-bas (Lemming Film, 20%) ; le projet relate le destin de Tom, un enfant de 7 ans atteint d’une maladie grave et héréditaire. Le projet a reçu 200.000 EUR.


"Mauvaise pente" de Martin Provost
(France)

Le nouveau projet du réalisateur français multi-césarisé pour « Séraphine » rassemble la France (Christmas in July, 80%) et la Belgique (Artémis Productions, 20%), sur un budget de 5.858.000 EUR. Le film raconte l’histoire de Rose, une paysanne qui vit sous la coupe d’un mari alcoolique notoire, déçu par la vie et qui la bat régulièrement. Pour sortir de cet enfer, Rose doit se résoudre à assassiner son mari. A la suite de cela, elle cherche refuge auprès de son fils. Cet ambitieux projet réunit Yolande Moreau et Jérémie Renier dans les rôles principaux, assurant une visibilité maximale aux artistes de la CFB. Le projet est inspiré du roman de Keith Ridgway, qui a lui-même connu un très grand succès ; la distribution est assurée par Cinéart et les ventes internationales par Orly Films. Le projet a reçu 450.000 EUR.


"Tony Ten" de Mischa Kamp
(Pays-Bas)

C’est le 3ème long métrage de cette réalisatrice néerlandaise, auteur notamment de « Winky’s horse » ; la coproduction d’un devis de 3.661.383 EUR réunit les Pays-Bas (Lemming Film, 68%), l’Allemagne (Majade, 21%) et la Belgique (Eyeworks, 11%).Le projet a reçu 400.000 EUR.

Ont également reçu une aide : "Roskiprinssi" de Raimo O Nieimi (Finlande-Norvège), "Iron Sky" de Timo Vuorensola (Finlande-Allemagne), "The essence of killing »" de Jerzy Skolimowski (Pologne-Norvège-France-Irlande), "Michel Petrucciani-Body and soul" de Michael Radford (France-Allemagne-Italie), "Entente cordiale" de Hubert Sauper (Autriche-France), "Once upon a time in Anatolia" de Nuri Bilge Ceylan (Turquie-Bosnie), "Il gioiellino" de Andrea Molaioli (Italie-France) et "My brother Robert" de Philippe Gröning (Allemagne-France).

Enfin, le Comité a accordé 47 aides à la distribution dont une pour la sortie de "Katanga Business" en Bulgarie, une pour la sortie de "Irina Palm" en ERYM, une pour la sortie de "Lost persons area" en ERYM et une pour la sortie de "Ne te retourne pas" en Serbie. L’ensemble des aides à la distribution s’élève à 224.000 EUR.