[Translate to EN:] Sorties

Les films belges attendus (prochainement) dans les salles :

Losers Revolution de Thomas Ancora et Gregory Beghin

Fiction
Sortie : 
Distribution : Kwassa Films

Simon, Mehdi et Fred, trois amis d’enfance, sont conviés à l‘enterrement de Juan, un de leur ancien camarade de classe qui a une dernière volonté : que les garçons prennent leur revanche à la réunion des anciens en balançant sur ceux qui les martyrisaient ses cendres et créer un mouvement de "révolution des losers" sur les réseaux sociaux. Avec 12 followers, compliqué de créer un buzz. Mais qui de mieux qu’Henry, petit frère de Simon, star de télé réalité et gourou des réseaux sociaux pour les aider à atteindre leur but ? Si ce n’est qu’à un détail près: Henry et Simon se détestent.


Jumbo de Zoé Wittock

Fiction - 100'
Sortie : 
Distribution : O'Brother distribution
Voir la bande-annonce

Jeanne, une jeune femme timide, travaille de nuit dans un parc d’attraction où elle aime flâner en nettoyant les allées.  Elle vit seule avec sa mère, l’exubérante et envahissante Margarette et peine à trouver sa place au sein de la société et auprès des hommes. Sa vie s’illumine le jour où le parc acquiert une nouvelle attraction à sensations fortes, l’extraordinaire et majestueux Jumbo. C’est le coup de foudre.​
 


La forêt de mon père de Vero Cratzborn

Fiction - 90'
Sortie : 
Distribution : Iota production
Bande-annonce

Gina, 15 ans, grandit dans une famille aimante en lisière de forêt. Elle admire son père Jimmy, imprévisible et fantasque dont elle est prête à pardonner tous les excès. Jusqu’au jour où la situation devient intenable : Jimmy bascule et le fragile équilibre familial est rompu. Dans l’incompréhension et la révolte, Gina s’allie avec un adolescent de son quartier pour sauver son père.


L'école de l'impossible de Thierry Michel

Documentaire
Sortie : 29 avril 2020
Distribution : Le Parc Distribution

Le Collège Saint Martin, dans la banlieue liégeoise, en Belgique, accueille et forme plus de 400 jeunes dans l'enseignement général, mais surtout technique et professionnel. Une section est spécifiquement réservée aux jeunes en décrochage scolaire, ces "bras cassés de la vie", ces élèves en échec permanent qui, depuis l'école primaire, ont un "bulletin rouge" et sont exclus des autres écoles de la région. Ils ont entre 14 et 20 ans. Un tiers d'entre eux sont majeurs. Ils sont quasi tous enfants d'immigrés venus de 17 nationalités s'installer dans cette banlieue sidérurgique, où les hauts fourneaux qui ont fait la prospérité de la région se sont éteints voici 5 ans. Aux Italiens, Marocains et Turcs des années 50 à 90, ont succédé les immigrations africaines venues du Congo, de Guinée, du Cameroun, d'Éthiopie et d'Érythrée, et récemment les immigrations roumaines et albanaises. Ils ont tous des parents en situations précaires, chômeurs ou assistés sociaux. Ils viennent à l'école parce que c'est obligatoire. C'est leur dernière chance de trouver une orientation professionnelle. Leurs enseignants sont conscients de l'enjeu de ces élèves et du défi qui est le leur. Ils ont choisi le collège en connaissance de cause, par vocation et passion pour leur métier. Après avoir réalisé, voici un an, le film Enfants du Hasard avec les petits-fils de mineurs turcs de 6e année primaire, nous préparons ce nouveau film sur ces jeunes adolescents immigrés et leurs professeurs...