Aide au développement de séries belges d’animation

En 2018, la Fédération Wallonie-Bruxelles et la RTBF ont lancé un appel à projets pour le développement de séries d'animation jeunesse.

Les 5 projets sélectionnés par le jury – 4 séries animées et 1 projet unitaire – seront aidés par la Fédération Wallonie-Bruxelles et la RTBF dans leur phase de développement, pour un montant total s’élevant à 180 000 euros.

Les projets sélectionnés sont : 

  • Léa et Jéré de Xavier Vairé
    Production : Squarefish – Format : 52 x 13 minutes – Aide : 40 000 €
    Qu’est-ce qui peut bien pousser Léa à emmener son petit frère dans ses aventures ? Il est peureux, il n’ose pas désobéir… Et lui, pourquoi suit-il sa grande soeur alors qu’il déteste ses petits airs supérieurs et son côté casse-cou ? Tout ça, c’est à cause d’un “malheureux incident”, une “petite bêtise” de Jérémy qui a eu pour conséquence la transformation de Léa en… petit vermisseau de 15 centimètres !
  • Cander & Ladilash de Thomas Secaz et Bruno Lorenzi
    Production : Waooh ! – Format : 52 x 13 minutes – Aide : 40 000 €
    Dans une ville-monde multiculturelle, un duo de policiers, Cander et Ladilash, mènent des enquêtes loufoques et bondissantes. Le premier est un fonceur toujours tête la première dans l‘action, le second est beaucoup plus réfléchi.
  • Toutmosis de Tatiana Bertrand
    Production : La Belge Prod – Format : 26 x 13 minutes – Aide : 40 000 €
    Égypte, XVe s. av. JC. À sa mort, le capricieux pharaon Toutmosis pensait régner pour l’éternité sur le Monde des Murs, l’univers hiéroglyphique de son tombeau. Cependant, son âme se retrouve par erreur réincarnée… dans le corps d’un enfant !
  • Juliette & Jules de Chantal Peten et Stéphane Malandrin
    Production : Altitude 100 Production – Format : 52 x 3 minutes – Aide : 40 000 €
    Juliette est une petite fille heureuse, toujours gaie, inventive, aventurière, qui ne recule devant rien pour s’amuser avec Jules, l’ami idéal, toujours prêt à suivre Juliette dans ses jeux les plus casse-cou. Ils sont très complices, mais leur personnalité sont différentes : dans chaque épisode, Juliette est “moteur” de l’action et Jules “moteur” des bêtises ; Juliette rit et Jules râle parfois ; Juliette est maline, et Jules est un peu terre-à-terre ; Juliette court devant, légère, et Jules suit derrière, un peu pataud.
  • La Grande Rêvasion de Rémi Durin et Valérie Magis
    Production : Kwassa Films – Format : 1 x 26 minutes – Aide : 20 000 €
    La Grande Rêvasion est une fable moderne qui raconte l’histoire du Chef, un bonhomme bien sympathique qui voudrait sortir de chez lui pour voir le monde. Mais il n’ose pas, car il a peur de l’extérieur. D’autant que ses trois Petits Capitaines, de drôles de lutins-instruments, ne cessent de lui rappeler à quel point le monde extra muros est rempli de dangers. Jusqu’au jour où c’est le monde qui vient à lui...

Pour en savoir plus sur les cinq projets, veuillez cliquer ici.