Aide aux courts métrages de fiction et d'animation

Le demandeur de l'aide à la production avant ou après le début des prises de vues d'un court métrage doit être un producteur constitué en A.S.B.L. ou en société commerciale.

Le demandeur doit fournir les contrats confirmant les options prises sur les droits relatifs à l’œuvre à produire (scénario, adaptation, réalisation).

Les films de fin d'études ne sont pas recevables.

Aide aux courts métrages

Qui peut déposer un projet d'aide à la production de court métrage ?

Le demandeur de l'aide à la production avant ou après le début des prises de vues d'un court métrage doit être un producteur constitué en A.S.B.L. ou en société commerciale dont le siège social est situé en Fédération Wallonie-Bruxelles.

Critères d'évaluation

Pour rendre ses avis, la Commission de Sélection des Films s'appuie sur les critères d'évaluation suivants :

  • Les critères culturels, artistiques et techniques du projet,
  • L’intérêt culturel du projet pour la Fédération Wallonie-Bruxelles,
  • L’adéquation entre le montant de l’aide demandée et le projet artistique,
  • La pertinence du dossier, en ce compris le budget et le plan de financement de l’œuvre audiovisuelle.

Montant de l'aide

Le montant de l'aide à la production avant le début des prises de vues est plafonné à :

  • 42 500 € pour un projet de court métrage de fiction d’initiative belge francophone ;
  • 50 000 € pour un projet de court métrage d’animation d’initiative belge francophone ;
  • 15 000 € pour un court métrage de fiction d’initiative étrangère ;
  • 20 000 € pour un court métrage d'animation d’initiative étrangère.

Le montant de l'aide à la production après le début des prises de vues est plafonné à 15 000 € pour un court métrage de fiction ou d’animation d’initiative belge.

Prochaine.s date.s de dépôt des dossiers

  • 24 avril
  • 10 septembre

Télécharger le calendrier 2019

Contact

Justine Gustin

+32 (0) 2 413 21 23